Ostéopathie périnatale et pédiatrique

Grossesse et naissance sont des processus connus de longue date et l'ostéopathe n'apporte pas de connaissances révolutionnaires sur ces processus. Ce qu'il apporte, c'est un autre regard...

D'autre part, j'ai entrepris une démarche d'amélioration de mes connaissances en ostéopathie périnatale et pédiatrique lors de mes différents séminaires. Je vais vous faire partager cette spécialité à travers ces quelques lignes.

 

Grossesse

gr2-1.jpg

 

Avant la grossesse : 

Un bilan ostéopathique est nécessaire afin de préparer le corps de le future maman. L’ostéopathe s’assure de la bonne mobilité du bassin et des articulations sollicitées pendant la grossesse mais aussi de l’assouplissement du Périnée, afin que l’organisme puisse s’adapter au mieux aux changements qu’il va subir.

 

Pendant la grossesse :

La femme enceinte va subir des modifications physiologiques (hormonales par exemple) et mécaniques (augmentation de la masse de l’utérus par exemple). 

Ces transformations peuvent entraîner des troubles fonctionnels ou augmenter l’intensité de troubles déjà présents avant la grossesse. 

Des exemples de troubles fonctionnels pouvant apparaître pendant la grossesse : 

  • Troubles mécaniques : lombalgie (douleur lombaire), douleur sciatique, douleur au niveau du sacrum ou du coccyx,…..
  • Troubles digestifs : nausées, difficultés à la digestion, ballonnements, régurgitation, constipations, douleurs abdominales,…. 
  • Troubles circulatoires : jambes lourdes, hémorroïdes, maux de tête, ….. 
  • Troubles gynécologiques : spasmes, douleurs du Petit Bassin.

 


L’ostéopathe intervient en améliorant la mobilité des structures et en corrigeant les dysfonctionnements des différentes zones du corps, ainsi la femme est soulagée de ces maux liés à sa grossesse et s’adapte mieux par la suite aux modifications de son organisme. Il faut aussi souligner qu’optimiser la mobilité du bassin, facilitera un bon accouchement. 

On peut aussi ajouter qu’un traitement ostéopathique avec des techniques d’ostéopathie douces n’est ni dangereux ni nocif pour le futur bébé car ce traitement est totalement adapté et spécifique aux tissus de la femme enceinte et du foetus.

Les deuxième et troisième trimestres sont les plus importants pour la posture : diminuer les douleurs du Petit Bassin liées à l'augmentation du volume de l'utérus, favoriser l'adaptation aux changements posturaux, des consultations lors des septième et/ou huitième mois peuvent aussi permettre d’aider le bébé à se mettre dans l’axe et préparer la maman à un accouchement plus serein. 

Sachez qu’une seule séance peut parfois suffire à vous soulager. En fonction de vos symptômes, l’ostéopathe vous dira s’il est préférable de revenir le voir ou pas. Attention, une séance d’ostéopathie ne remplace en aucun cas le suivi par le gynécologue, l'obstétricien ou la sage-femme, ni les cours de préparation à l'accouchement.

Aucune prescription médicale n’est en effet nécessaire pour consulter un ostéopathe. Toutefois, assurez-vous que vous n’avez aucune contre-indication, comme un col trop ouvert, une hypertension… Votre ostéopathe vous posera quoiqu’il arrive un certain nombre de questions avant de débuter la séance.

L’ostéopathie n’a aucune répercussion directe sur le bébé. Son travail consiste à équilibrer le contenu/contenant en libérant le bassin et le diaphragme pour faire de la place au bébé et faire en sorte qu’il puisse se retourner librement si cela lui est possible.

 

Après la grossesse : 

Une séance est également préconisée dans les 3 mois suivant l’accouchement afin de corriger les possibles blocages et zones de tension qu’il a pu provoquer. Ceci permet d’éviter l’apparition de douleurs du bassin et de la colonne par la suite. 

 

Nourrissons

bebe.jpg

Pendant la grossesse et au moment de l’accouchement, même si tout se déroule bien, le bébé subit différentes contraintes (au niveau du crâne, du bassin et de la colonne vertébrale) qui sont  liées à sa position dans le ventre de sa maman, à son passage dans le bassin, etc.…Le rôle de l’ostéopathe est de vérifier et de rétablir l’équilibre du corps du nouveau né afin qu’il effectue sa croissance dans de bonnes conditions.

 

Cas pour lesquels une consultation en ostéopathie est conseillée : 

• Grossesse gémellaire
• Naissance prématurée ou par le siège
• Naissance avec utilisation de matériel (forceps, ventouses, spatules)
• Accouchement très long (plus de 8h) ou très rapide (moins de 2h)
• Accouchement effectué sous péridurale
• Cordon autour du cou
• Souffrance fœtale
• Si la tête est un peu asymétrique ou toujours tournée du même côté
• Torticolis congénital
• Troubles digestifs (reflux, constipation, diarrhée...)
• Troubles du sommeil
• Pleurs incessants
• Difficultés de succion ou d’allaitement 
• Infections ORL à répétition (otites, rhinites...)
• Position anormale des pieds 
• Chutes (du lit, de la table à langer)

 

Toutes les indications ne pouvant être énumérées, n’hésitez à vous informer auprès de votre ostéopathe en cas de doute.

 

Déroulé de la consultation :

Par la mobilisation douce, l'ostéopathe va examiner le bébé, son crâne, son ventre et l'ensemble du corps. Il va aussi apprécier sa posture, tester la tonicité et la mobilité de ses membres.

L'ostéopathe formé en néonatalogie/pédiatrie va avoir des résultats en quelques séances, de 1 - 3 séances dans la majorité des cas, espacées au minimum de 3 semaines. 

Le nombre de séances ne dépassera jamais 5 ou 6, dans la première année pour les cas les plus sévères.

L’ostéopathe ne remplace ni votre pédiatre, ni votre médecin, ou tout spécialiste dont votre enfant aurait besoin.

Exemple d'une consultation voir le lien : Extrait de l'émission "Les Maternelles" (France 5), une ostéopathe à la maternités des Bluets à Paris

 

Quelques conseils de prévention pour bien tenir votre bébé :

Pendant la grossesse, votre bébé est resté en position foetale ( dos arrondi), lorqsue vous vous occupez de lui certaines positions "dos arrondi" sont plus confortables et le rassurent.

Pour porter votre bébé : ne pas le soulever par les aisselles mais le soulever en prenant les fesses et le crâne, ses genoux sont repliés sur le ventre, le dos de bébé est alors arrondi comme en position foetale. Ceci jusqu'à 4/5 mois.

Pendant la tétée : évitez de mettre votre bras dans son dos mais le maintenir sous la tête et les cuisses. Aidez-vous d'un gros coussin tel un "coussin d'allaitement" qui soulage aussi votre dos. Au biberon, pensez à alterner de côté (bras droit puis gauche).

Stimuler la rotation de la tête : du côté où il tourne moins bien la tête avec le mobile, la lumière, les objets attractifs, l'allaitement (ou biberon), etc...

Enfin, laissez votre bébé gigoter, se retourner, ramper (besoin d'être en dehors du parc), puis se redresser à son rythme.

 

Sommeil de votre bébé : 

Votre bébé pleure la nuit, se réveille, vous ne savez pas si c'est normal...Voici un lien "Dormir, c'est vivre aussi. Le sommeil, c'est la santé" de L'INPES : 

 http://www.inpes.sante.fr/cfesBases/catalogue/pdf/1050.pdf 

 
Alimentation de votre enfant de la naissance à 3 ans :
 
 
 

 

 

Grossesse et naissance sont des processus connus de longue date et l'ostéopathe n'apporte pas de connaissances nouvelles et révolutionnaires sur ces processus.

Ce qu'il apporte, c'est un autre r

osteopathe Boissy Saint Léger , osteopathe Limeil Brévannes, osteopathe Valenton

 

Annuaire Web France Annuaire Santé / Médecine Annuaire Web

Marion Davenne Ostéopathe D.O. Marion davenne osteopathe d.o. Marion Davenne sur guide-france.info.

Medecine Alternative - Annuaire Repertoire

Référencement

Professionnel partenaire du site Le Temple de la Forme

www.lannuairesante.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×